Goguette du 18 avril 2005


 

Monsieur l’président

Texte de Nanou

Sur l’air de "Monsieur l’Univers" des ENFANTS TERRIBLES

                                                          

 

Encore un r’vers pour monsieur l’président

Qui fait son show sur le petit écran

Encore un, encore un soir de grand’foire

V’la m’sieur l’président qui veut promouvoir

 

Mais tombe tombe le oui

Et monte monte le non

Tout ça c’est pas gratuit

On veut de vraies explications

Et monte monte le non

Le peuple suit le feuilleton

 

Encore un r’vers pour monsieur l’président

Qui fait son show sur le petit écran

Encore un, encore un soir de grand’foire

V’la m’sieur l’président qui veut promouvoir

 

Mais tombe tombe le oui

Et monte monte le non

Ca rame et porte pas d’fruit

On nous traite de noirs moutons

Et monte monte le non

A quand la prochaine émission ?

 

Encore un r’vers pour monsieur l’président

Qui fait son show sur le petit écran

Encore un, encore un soir de grand’foire

V’la m’sieur l’président qui rate l’histoire

 

Encore un r’vers pour monsieur l’président. 

 


Allô Douste bobo

Texte de Nanou

Sur l’air de "Allô maman bobo" d’Alain SOUCHON

 

Ambroise Croizat se retourne dans sa tombe

Son bon système succombe

Fabuleuse invention d’l’humanité

Aide pour tous sans maugréer

La sécu va bien mal ces temps-çi

Peut-être un p’tit peu trop d’petits

 

Allô Douste bobo

Douste comment tu vas faire, t’es zéro

Allô Douste bobo

Allô Douste bobo

 

Des décisions claires et concrètes sont à prendre

La sécu est à défendre

Les droits que tous nos aînés ont conquis

Avec des luttes sans merci

Mais l’trou d’la sécu, il est c’qui l’est

Pas très facile de l’enrayer

 

Allô Douste bobo

Douste comment tu vas faire, t’es zéro

Allô Douste bobo

Allô Douste bobo

 

Copier le modèle américain

Nous n’sommes pas dupes à ce point

La privatisation de la santé

Et les mêmes qui vont payer

Cette médecine pour les riches, danger de mort

Peut-être un petit peu trop fort

 

Allô Douste bobo

Douste comment tu vas faire, t’es zéro

Allô Douste bobo

Allô Douste bobo

 

Le trou n’est qu’un prétexte pour œuvrer

Dans vot’ tête faut la tuer

La feuille de soins elle est à un euro

Est-ce vraiment démago ?

Plus qu’hier et beaucoup moins que demain

Lieux privés pour tous les rupins.

 

Allô Douste bobo

Douste comment tu vas faire, t’es zéro

Allô Douste bobo

Allô Douste bobo.


ni porte ni fenêtre

Texte de Fred

 

ni porte ni fenêtre
une pièce
sans nul doute fermée
sans nul doute mal éclairée
dans un bâtiment dont on ne connaît pas le plan
une seule issue
incertaine
vers le haut!

tout de même... un espace
tout de même... des pensées
.... et des livres
que vous empilez en quinconce
avec l'espoir
de construire
un dispositif
dans cette espace
bornée

il est possible aussi que vous ne vouliez pas être ici
il est possible que vous désiriez
une montagne
des avalanches et des glaciers
il est possible que vous vous voyiez
avançant
avec précaution
dans un chemin de neige
qui fond
une ascension inévitablement difficile et libre
vers un sommet dont l'existence est certaine
mais vous êtes ici
dans la chambre
bornée

vous tentez une fuite vers le haut
escaladant les livres
à l'équilibre
incertain
toujours vous devez sauter
sans avoir pu apercevoir
une échappée
là-haut
mais l'espace
où vous retombez est plus grand,
plus blanc
et il y a parfois quelqu'un qui dort
à vos côtés

 


Revenir à la page d'accueil de la goguette